Le plateau de l’Aubrac, terre d’élevage par excellence, accueille une star incontestable, connue au-delà des frontières de la région. Les vaches de race Aubrac sont les reines, photographiées sous toutes les coutures par les visiteurs émerveillés devant leurs yeux maquillés et leur couleur dorée. La vache Aubrac fait l’objet d’une sélection stricte pour obtenir une viande au goût incomparable.

La vache Aubrac, le mannequin du plateau

La vache Aubrac est une race bovine de montagne, qui s’est adaptée à son milieu d’origine. Pour reconnaître ces animaux, rien de plus facile, il suffit d’observer leur couleur. Pas très grande, elle a les cornes en forme de lyre et le pelage couleur froment. Le tour du mufle est blanc et les extrémités (oreilles, pattes, queue) sont noires, mais surtout, elles ont les yeux soulignés de noirs, ce qui leur donne un regard incomparable et reconnaissable parmi toutes les autres races de vache. N’hésitez pas à vous arrêter au bord de chemins et des routes et à les admirer dans leurs pâturages. Très photogéniques, elles prennent souvent la pause pour que vous puissiez rapporter un souvenir à votre retour de vacances.

Vache et veau race Aubrac

Une vache locale qui a failli disparaître

La vache Aubrac est une race rustique, endémique du plateau de l’Aubrac. Elle est parfaitement adaptée aux conditions climatiques extrêmes du Massif Central. Les écarts de température, le vent, le froid, ne lui font pas peur. C’est une vache mixte, réputée pour son aptitude au travail, sa production de lait et la qualité de sa viande.

Au XXème siècle, c’est l’âge d’or de la race Aubrac. Les éleveurs la plébiscitent et elle est très répandue sur le plateau. L’évolution de l’agriculture en France, avec l’arrêt de la traction animale et la mécanisation, ainsi que la fermeture progressive des burons où était fabriqué le fromage, ont amorcé le déclin de la race. Pour améliorer ses qualités bouchères, des croisements avec des races bovines viande, comme les charolais, ont commencé à naître. Ces croisements non maîtrisés ont provoqué le déclin de la race Aubrac.

Dans les années soixante-dix, un petit groupe d’éleveurs passionnés, soucieux de préserver ces bovins si particuliers, ont décidé de relancer la race pure, sans croisement. L’Union Aubrac voit le jour. Il s’agit de l’organisme chargé de maîtriser la sélection de la race Aubrac et sa reproduction, selon des caractéristiques précises. Depuis lors, le nombre de vaches Aubrac n’a cessé d’augmenter sur le territoire et s’est même développé en France et à l’étranger.

La production se concentre aujourd’hui essentiellement sur un élevage pour la viande, en système allaitant.

Vaches Aubrac pâturages

Une vache aux fortes aptitudes d’élevage

La vache Aubrac est une race efficace dans l’économie de la production de viande, que ce soit en race pure Aubrac, ou en croisement avec un taureau de race à viande spécialisée. Ses qualités sont notamment :

  • son aptitude maternelle,
  • ses performances laitières
  • sa capacité à la marche
  • son excellente fécondité
  • ses facilités et sa régularité de vêlage
  • sa facilité d’allaitement des veaux
  • sa longévité, avec un âge moyen de réforme à 10 ans
  • la simplicité de son mode de conduite.

Les éleveurs du plateau privilégient un élevage extensif, qui valorise des animaux nourris presque exclusivement avec de l’herbe et des fourrages produits sur l’exploitation. Les veaux sont élevés sous la mère. La vache Aubrac est donc une race allaitante rustique, aux qualités d’élevage incontestables.

Un élevage qui rythme la vie du territoire

La race Aubrac est devenue le totem du territoire. Vous pourrez la voir partout, dans les pâturages bien entendu, mais aussi sur les devantures des restaurants, sur des objets souvenirs, au cœur des fêtes traditionnelles et même sur les logos de certaines coutelleries de Laguiole.

Taureau race Aubrac

Le taureau Aubrac, emblème de Laguiole

Souvent, ils impressionnent les visiteurs. Les taureaux, larges, massifs, à la robe souvent très foncée presque noire, imposent leur puissance. C’est d’ailleurs un taureau Aubrac qui a été choisi pour devenir l’emblème du village de Laguiole. En 1947, une statue de bronze représentant un taureau aubrac est installée au cœur du village. Il rend hommage à la race Aubrac, pilier de l’économie de l’Aubrac.

Concours race Aubrac Brameloup
Tourisme en Aubrac

Des évènements forts autour de la race

La vie du plateau est également rythmée par des événements importants autour de la race Aubrac. L’un des plus gros se déroule au mois de mai. C’est la transhumance. Les éleveurs montent les vaches dans les estives pour y passer la saison estivale. Cela donne lieu à une grande fête traditionnelle qui attire chaque année plusieurs milliers de visiteurs.

En mars, se déroule également la fête des Bœufs gras à Laguiole. Il s’agit d’une vente aux enchères de bœuf Aubrac. C’est l’occasion pour tous les professionnels de l’élevage de se retrouver pour un week-end de fête mêlant bonne humeur, convivialité et valorisation de la production de viande Aubrac.

Plusieurs concours de la race Aubrac sont organisés à l’automne. Les éleveurs présentent leurs bovins pour qu’ils soient reconnus parmi les meilleurs suivant différentes catégories. Le point d’orgue de la saison des concours est la sélection nationale au Salon de l’agriculture à Paris. Veaux, vaches, taureaux sont présentés au grand public. C’est l’occasion de faire rayonner la race Aubrac partout en France.

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu