La famille Capoulade est passionnée ! Raymond Capoulade, le grand-père, récolte depuis de nombreuses années bon nombre d’objets insolites et oubliés en tout genre. Entrez dans le grenier de Capou et plongez au cœur de l’histoire de nos campagnes et de la vie de nos ancêtres.

Histoire d’un âne heureux

Capou Grenier de Capou
Tourisme en Aubrac

C’est en vadrouillant dans son Nord Aveyron natal et au-delà, que Raymond Capoulade réussit à accumuler de belles trouvailles en lien avec les métiers d’autrefois. Il achète, il récupère, on lui donne, il négocie ! Et le tout savamment rangé dans son grenier de 1200 m2. Il parle avec tant d’amour et de passion de son Aubrac, de son grenier, qu’il embarque, pour un voyage dans le temps, qui veut bien le suivre, de 2 à 99 ans !

Sa ferme est baptisée « La ferme de l’âne heureux », petit clin d’œil à son institutrice qui lui disait « Capoulade, tu es un âne ! », remarque désobligeante auquel il aime désormais répondre : « Un âne oui ! Mais un âne heureux ! ».

Avec sa cape noire, son foulard rouergat, et son chapeau, Capou et ses enfants transmettent à travers leurs anecdotes et leurs récits, tout l’amour porté à ce plateau de l’Aubrac et à ses coutumes. Ce phénoménal grand-père est d’ailleurs une des mascottes de l’Aubrac : de nombreuses télévisions sont venues l’interviewer !

La caverne d’Ali Baba

Cette passion pour les objets anciens s’est transmise de génération en génération. Aujourd’hui, grand-père, père et fils vous embringuent dans leur fabuleux voyage !

Des travaux des champs avec les batteuses, les charrues et les divers outils, vous traverserez aussi l’atelier de fil de laine et de cardage, l’atelier du sabotier, la cave avec ses tonneaux et son nécessaire pour le vigneron et les vendangeurs, la reconstitution de la salle de classe. Des livres, des cloches, des boîtes métalliques de collection, les premiers téléphones, des caisses en bois, des tacots, impossible de tout citer : il faut le voir pour le croire !

Capou est aussi fou au point de suspendre un avion dans son grenier, de récupérer un vieux bus scolaire, de reconstituer un espace naturel avec des animaux empaillés et de planter un arbre monumental dans son hangar ! Et puis, la magie des jouets, des berceaux, des poupées, des voiturettes, et surtout, le traineau du père Capou !

Ce grenier est incontestablement LE patrimoine du Nord Aveyron ! Un grand bazar de trucs et bidules passionnants avec chacun leur histoire. Visiter le grenier c’est ludique, convivial, mais surtout c’est l’Histoire qui est, en ce lieu, racontée de la meilleure façon qui puisse être !

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu